Dirigeants

Une histoire de famille

CDM Lavoisier est une entreprise française familiale créée en 1888. Elle fait partie des rares entreprises familiales à avoir atteint la 4e génération de dirigeants. En effet, Philippe Truelle, Président Directeur Général en exercice, est l'arrière petit fils d'Henri Hugon.

Henri Hugon

Henri Hugon est né en 1882 à Malsagnes en Auvergne. Il suit des études de pharmacie à l'école de Clermont-Ferrand puis obtient son diplôme de pharmacien de première classe à la faculté de Paris-Observatoire. Il s'associe à cette époque avec Léon Cazin qui deviendra plus tard le parrain de son fils, Jean Hugon. Il part à la guerre en 1914 en tant que pharmacien infirmier. Il est gazé en 1917 à Verdun et est évacué sur un hôpital militaire dont il sort en 1920. Durant cette période, c'est Alice Mulot, sa femme, qui s'occupe des Laboratoires. Il décède en 1936.

 

Au sein des Laboratoires CDM Lavoisier et dans sa pharmacie d'officine de l'avenue Michel Bizot (Paris 12e), il fabrique des produits opothérapiques en cachets, comprimés et ampoules buvables mais aussi des ampoules injectables à base d'eau de mer et des sérums de réhydratation à partir des recherches de Georges Hayem. L'entreprise exporte alors à Cuba et en Egypte.

Jean Hugon

Jean Hugon, fils d'Henri Hugon et Alice Mulot, est né en 1912. Durant ses études, il rencontre Odette Ardoin, également pharmacien, qui deviendra ensuite son épouse et participera activement au développement des Laboratoires. Il obtient son diplôme de pharmacie en 1938 à la faculté de Paris-Observatoire. Jean Hugon est mobilisé en 1939. Il est chargé d'enmener en zone libre le matériel de l'hôpital militaire Beghin. Durant la seconde guerre mondiale, il doit faire face à la destruction des locaux des Laboratoires en 1944 dans le quartier du Marais à Paris lors d'un bonbardement pourtant ciblé sur la gare de triage d'Ivry sur Seine. Le site de production détruit est alors transféré dans le 15e à Paris. Au début des années 60, l'entreprise est expropriée par le chauffage urbain et part s'installer à Blois (dont Léon Cazin était originaire) où Jean Hugon construit une nouvelle usine qui sera utilisée jusqu'au début des années 90. Il décède à l'âge de 77 ans alors qu'il est toujours Président et pharmacien responsable de l'entreprise.

 

Il a développé de nombreux produits durant sa carrière. Il a fait face au changement des produits sous cachet et à l'enregistrement des produits au Ministère de la Santé. Il est également à l'origine d'un brevet sur le filet de suspension utilisé pour tenir les flacons injectables en position verticale sur les potences de perfusion. Ces filets sont toujours commercialisés aujourd'hui.

Brigitte Truelle-Hugon

Brigitte Truelle-Hugon est née en 1941. Elle suit des études de pharmacie à la faculté de pharmacie de Paris-Observatoire ainsi que trois certificats d'études spécialisées qui lui permettront d'accéder au domaine de la recherche en pharmacologie et en galénique appliquée. Elle passe le concours du pharmacopat et est nommée pharmacien-chef du CHU d'Angers (49). Elle rejoint les Laboratoires CDM Lavoisier en 1985 en tant que directeur technique et pharmacien délégué puis à la suite du décès brutal de son père, elle est nommée pharmacien responsable et Président en 1990. Elle reçoit les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur en 2001 des mains de Christian Poncelet, Président du Sénat, pour son action pour le développement du commerce extérieur. Elle entre à l'Académie de Pharmacie en 2000 et siège au conseil national de l'Ordre des Pharmaciens à partir de 1995 jusqu'en 2003.

 

Sous sa présidence, les Laboratoires CDM Lavoisier ont doublé leur taille et leur chiffre d'affaires. Elle a mis au point les premières ampoules bouteilles de morphine sans conservateur en 1997.

Philippe Truelle

Philippe Truelle est né en 1975 à Angers. Il obtient en 1999 son diplôme d'ingénieur de l'école supérieure de mécanique et d'électronique (ESME Sudria). Il rejoint les Laboratoires CDM Lavoisier en 2000. Il y occupe différents postes de direction avant de devenir Président en avril 2007.

 

 

 

 

 

Henri Hugon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Hugon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brigitte Truelle-Hugon